Enfin, je décide de déposer la soutane

soutane musulman

L’an est 1990. Tout  est désordre. Tout le monde est responsable de lui-même. Je le vois, je le sens. Des bassesses sont commises sans vergogne dans les environs.
Continue reading “Enfin, je décide de déposer la soutane”

Advertisements

L’enfant naquit et l’amour se volatilisa

emotion-1465151_960_720

Et il déclara, publiquement : « Si tu pars te marier ailleurs, on verra le plus fort entre moi et ton nouveau mari. » il le dit d’un ton grave avant de s’en aller.

Tout commença en été.  Au célèbre hôtel de Mahwa. Paysage verdâtre, parsemé de paillottes en paille d’herbes. Des balançoires en chaines de  fer suspendues entre deux poteaux de bois.
Continue reading “L’enfant naquit et l’amour se volatilisa”

Après l’acte… le remord m’est indélébile

 

femme

L’idée est toujours là. Le désir envers l’autre. Je tremble d’envie chaque fois que je rencontre ces gros dodos. L’image de ces  grands longs et profonds lacs, où on nage en tant qu’expert en la natation, se dessine en ma mémoire. Et j’ai un appétit boulimique de naviguer.

Continue reading “Après l’acte… le remord m’est indélébile”

Elle s’éprit de lui, finalement! (partie2)

woman lying on grass
Photo by Pixabay on Pexels.com

Tout désespéré, sans force aucune, j’y retourne. Sans la foi. C’était deux jours après. Et pourtant le père m’avait rassuré : « Sallah est colérique, mais facile à redresser ». Cette fois-ci, je ne me trompe pas d’adresse. La référence est l’épigraphe : « Chien méchant ».

Continue reading “Elle s’éprit de lui, finalement! (partie2)”

Elle s’éprit de lui, finallement! (partie1)

images

Le temps semble ne pas bouger.  Les aiguilles de la montre sont immobiles. Le souhait est que l’heure du rendez-vous arrive. Le rendez-vous avec l’homme de couleur est, dit-on, très strict. Chez lui, le temps égale le temps. Alors, tout est arrangé à la hâte. Ranger les effets, mettre quelque chose sous la dent, appliquer un fer à repasser sur l’unique pantalon qu’est mien.
Continue reading “Elle s’éprit de lui, finallement! (partie1)”

Consommer le tabac: un acte suicidaire

IMG_20171208_120452[1]

Non loin du marché central, dans ce quartier populaire de Kanyami-rubuye, un centre de négoce communément connu sous le vocable de ” Ruvumera” s’y est installé. Bien fréquenté. Côtoyant le campus universitaire de Ngozi, il s’étend de part et d’autre des routes pavées servant de communication dans ce quartier.
Continue reading “Consommer le tabac: un acte suicidaire”